UFO Doc Secret

UFO Doc Secret

La porte des étoiles (le cube), une réalité : comment ça marche ?

  Les scientifiques du MJ.12, ont montré un jour à un biologiste un appareil extraordinaire, construit pour le projet "LOOKING GLASS". Il sut que cet appareil avait été copié sur un prototype trouvé dans un vaisseau ALIENE, récuperé en 1947. Il fonctionne suivant le principe suivant :

   - Une vague anti gravité est produite artificiellement qui accelère ou retarde le temps.

   Suivant la cible déterminée, on voit des scènes se dérouler, et suivant la puissance ou la direction, on va dans un sens ou dans un autre sur une ligne de temps, dans le passé ou dans le futur. Non seulement on voit, mais aussi on peut envoyer de petits objets dans un autre espace ou dans un autre temps.

   L'appareil, est composé de deux élements, le premier est une série d'aimants, qui agissent en direction opposés, créant un champ magnétique (1,20 de diamètre). Ces aimants entourent un cylindre rempli d'un mélange de deux gaz, de type différents, l'un est argon, l'autre est secret. Le gaz sert de déclencheur.

   L'appareil doit affecter la masse des objets et il est dangereux. Il avait déjà causé la mort de quelques personnes au début des experimentations .

   Cette porte des étoiles donnerait accès à des portails naturels, des trous de vers dans l'espace temps. Ce genre d'appareil conduirait à des ponts EINSTEIN - Rosen et travaillerait avec des portes naturelles .

   Un appareil "LOOKING GLASS" a besoin d'être jumelé à un autre, qui opère à un autre endroit. Le premier appareil qui fut construit était un appareil pour activer une porte des étoiles. On augmenta sa puissance grâce à des bobines électromagnétiques. Pour maintenir la porte ouverte, on avait besoin de plus de puissance, ainsi que pour se déplacer dans un autre lieu, ou un autre temps.

   La mise à feu des premiers appareils avait besoin de quelque chose, un objet, un boulet. Et IL y avait un temps d'attente, le temps pour le boulet, de passer à travers l'appareil, comme une balle parcourt le canon d'un fusil. Puis on regardait au lieu d'impact du boulet .

   Les techniciens ont joués avec cela, jusqu'au milieu des années 70, en mélangeant les fréquences de temps .
Je reviens sur la description de l'appareil "LOOKING GLASS".

   - Tout près de l'appareillage et de cette porte dite des étoiles, il y avait une forte odeur d'ozone. La salle dans lequel se trouvait tous le système me paraissait ovale ou ronde. Cette impression s'imposait à nos esprits et pourtant nous apercevions les quatres coins de la pièce. L'espace semblait courbe autour du coeur central, vivant d'un blanc perlé brillant. Parfois cela semblait pulser avec un bleu miroitant qui l'entourait .

   Le portail activé de la porte des étoiles rapporté d'Egypte, comme le montrait si bien le film " STARGATE ", paraissait irradié d'un gris dense. J'avais un léger nimbe autour de la tête, lorsque j'étais tout près et même si je percevais la périphérie arrondie de la porte, j'avais la sensation intense d' un globe dense d'ondes électrostatiques. Mes vêtements étaient attirés comme aimantés.
Sur l'imagerie des portes des étoiles le bleu est autour et non à l'intérieur. Je crois que le bleu est crée par l'ozone produite par l'ionisation de l'air. Si on regarde le centre de l'appareil "LOOKING GLASS", il y a un nuage blanc. Oui il se produit une sorte de miroitement, juste avant que la lumière ne devienne intense à l'intérieur de l'appareil, mais moi lorsque je l'ai vu, c'était d'un gris terne sans brillance .

   C'était à ce moment que l'on pouvait y pénétrer. Lorsque quelquechose en sort, elle se manifeste dedans et passe à travers la porte .

   Le "LOOKING GLASS" est un appareil qui donnerait accès à des portails naturels, des trous de vers dans l'espace-temps. Ces appareils conduisaient à des ponts EINSTEIN - ROSEN et ne travailleraient pas en parallèle avec des portes naturelles, mais pratiquement sur ces portes naturelles.

   Un appareil " LOOKING GLASS " a besoin d'être jumelé à un autre, qui opère à un autre endroit. Le lieu ou était BILL UHOUSE, était en interaction avec celui de la base du lac PAPOOSE. Les deux équipements travaillaient en même temps, pour qu'on puise entendre les sons en même temps qu'on regardait, ajuster l'accoustique à la réponse visuelle. Aux deux endroits, on entendait la même chose. Je pense que les deux "LOOKING GLASS" était branchés sur la même fréquence, pour l' accès au tunnel .

 

http://www.dailymotion.com/video/x6q1qv ... ps-22_tech

 

Source: Dan Burisch (docteur en microbiologie) "les Etats-Unis possèderait cette technologie"

 

 

 

 

 

 

 

 



25/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres