UFO Doc Secret

UFO Doc Secret

Colonisation de la Lune ou comment exploiter les ressources lunaires ?

   De tout temps l'homme a convoité ce qu'il n'était pas capable d'atteindre, c'est surement pour cette raison qu'il convoite les ressources naturelles d'autres planètes, étoiles, météorites et dans ce cas précis, de la lune.

Les chercheurs veulent exploiter des formes d'énergie, (dont l'hélium 3) qui ne produisent ni gaz à effet de serre, ni déchets radioactifs. Alors, certes, ce pourrait-être un grand pas pour notre planète le procédé étant propre, mais est-ce réalisable ?

Cent kilogrammes 'd'hélium 3' rapporté sur terre pourrait suffire à approvisionner pendant une année entière une centrale de fusion de mille mégawatts, donc à alimenter une ville telle que Dallas. Mais ce n'est pas parce que l'hélium se trouve sur la lune qu'il sera aisé de le produire, de plus le transport coûterait les yeux de la tête. De plus, il faudrait prévoir une colonisation humaine sur place.

Voilà comment il faudrait procéder pour rendre ce projet réalisable :

-la NASA devrait tout d'abord mettre au point une machine étant capable de creuser le sol lunaire,

-il faudra que l'engin soit capable de résister à l'environnement lunaire (températures extrêmes, éruptions solaires, etc.),

Un engin retient toute l'attention, il s'agit de Scarab, un exploiteur et excavateur lunaire hors norme capable de répondre aux moindres besoins des chercheurs ainsi qu'à leurs moindres attentes (extraire les ressources).

Le Scarab est entièrement indépendant, automatique et autonome. Une fois installés sur le lieu choisi, le Scarab devra enfoncer son foret profondément dans la couche lunaire (le régolithe) et prélever une carotte d'échantillons qui sera envoyée dans un collecteur broyeur. Le tout sera surement analysé à terme et on découvrira ainsi les éléments chimiques qui composent le sol et ceux dont on aura besoin.

Mais la NASA a d'autres cordes à son arc et organise avec le CSEWI (California Space Education and Workforce Institute) un concours qui autorise une centaine de participant à présenter les machines qu'ils auront conçus et qui devront à terme être capable de récolter les régolithes lunaires et de les transférer dans un collecteur et le tout sans soulever de poussière.

Mais avant que tel ou tel équipement ne soit envoyé dans l'espace, encore faut-il qu'il soit soumis à quelques épreuves de terrain.

Et oui, on n'a rien sans rien, ce n'est hélas pas tout, encore faut-il réussir à envoyer toute une colonie sur la lune, puis construire des fusées assez spacieuses et solides bien évidemment, pour transporter une charge si importante de matériel et ce n'est pas chose gagnée.

 

 

 



31/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres