UFO Doc Secret

UFO Doc Secret

Un vaisseau extraterrestre en panne, orbite autour de la Terre

     Les Soviétiques, pourtant victorieux, contribuèrent aussi au mythe selon lequel leur satellite Spoutnik 1 ne fut pas le premier ! En 1979, on apprit de la bouche même de 2 savants soviétiques en astronautique « qu’un vaisseau venu d’un autre monde était en panne dans l’espace circumterrestre depuis 1955 ». Cette révélation fracassante fut faite par le Professeur Sergei P. Bozhich en ces termes : « J’en suis sûr. Un astronef d’origine extraterrestre est en orbite autour de la Terre.

 

 L’événement est relié à un naufrage spatial et, à bord, il y a les cadavres de son équipage venu du cosmos ». Le professeur Vladimir Kasantsev (1906-2002), réputé expert soviétique de l’espace, avalisa l’information, en donnant des détails : « D’après la taille des fragments du vaisseau, il devait avoir 60 mètres de long et 30 de large, avec des dômes abritant des télescopes, des antennes de communication et des hublots pour les observations visuelles ».

 Car l’épave avait semble-t-il subi une explosion qui l’avait scindée en plusieurs morceaux, dont 2 principaux. C’était au terme d’une longue étude de plus de 15 ans sur la position des restes du naufrage que, grâce à l’ordinateur, on a pu déterminer avec précision le jour de l’accident : le 18 décembre 1955 ! Et de proposer assez tardivement aux Américains une mission spatiale conjointe pour y aller voir de plus près. Ceux-ci ne saisirent pas l’occasion, sous prétexte que « rien de cette taille et à cette altitude (2000 Km) n’avait été détecté par les radars et réseaux optiques US ». Or, il semble bien qu’un certain black-out fut sciemment orchestré autour de cette affaire… En effet, depuis 1960, date à laquelle les Soviétiques avaient localisé l’épave, les Américains avaient eux aussi été confrontés à un, voire à 2 objets orbitaux non identifiés…

 

Un vaisseau interstellaire en orbite autour de mercure:

 

Une vidéo provenant des sondes Stereo de la Nasa semble montrer qu’un immense vaisseau en orbite non loin de Mercure a temporairement perdu son invisibilité
sous l’impact des particules d’une éruption coronale du Soleil. Mais la vérité est ailleurs, selon des ingénieurs du United States Naval Research Laboratory (NRL).

 

   Même la technologie extraterrestre la plus en pointe, celle
capable de franchir les espaces interstellaires et de construire des vaisseaux
de la taille d’une petite planète, n’est pas infaillible. C’est la conclusion à laquelle il faudrait en venir si l’on en croit une vidéo mise sur YouTube et qui fait parler d’elle. D’après les commentaires de celui qui l’a mise en ligne, on y voit une curieuse forme cylindrique lumineuse apparaître
brièvement, au passage d’une éjection de masse coronale, sur des images prises
par l’une des sondes de la mission Stereo.

 

   Comme à son habitude, la sonde était occupée à prendre des
images du Soleil et de Mercure lorsque le Soleil est entré en éruption, éjectant une
brusque bouffée de plasma chaud dans l’espace interplanétaire. On voit
effectivement sur la vidéo ci-dessous la propagation de cette bouffée, capable
d’engloutir la Terre, et l’apparition fugace d’une forme vaguement cylindrique.

   Il serait romantique d’interpréter cette image comme celle
d'un vaisseau interstellaire géant de la taille de Mercure, dont le bouclier d’invisibilité a temporairement cessé de fonctionner, incapable de résister à la colère du Soleil.

Si on considère cette hypothèse, on peut se demander comment
des cerveaux capables de résoudre le problème du voyage interstellaire et du
camouflage d’une planète entière, n’ont pas pensé qu’il serait plus malin de
parquer leur vaisseau mère sur une orbite plus éloignée du Soleil, afin d'éviter
d’être repérés en cas de problème de ce genre par une certaine forme de vie
carbonée sur la troisième planète principale de ce système....

 

 



01/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres